Jeune conducteur : louer une voiture c’est possible ?

Publié le : 01 mars 20213 mins de lecture

Un jeune conducteur ne désigne pas seulement les jeunes de moins de 25 ans, mais aussi toute personne qui possède un permis de conduire daté de moins de 3 ans. Leur inexpérience est prise en considération par les compagnies d’assurance et les loueurs de voitures. Si vous êtes dans cette catégorie et que vous aimiez louer une voiture, vous devez contracter une assurance jeune conducteur

Qui sont les jeunes conducteurs ?

Lorsqu’on parle de jeunes conducteurs, on pense aux jeunes de moins de 25 ans, ce qui en partie est vrai. Mais pour les sociétés d’assurances cette appellation désigne les personnes qui, au moment de contracter une assurance auto

  • ont un permis de moins de trois ans,
  • n’ont jamais contracté une assurance auto à leur propre nom, même si elles ont obtenu leur permis depuis plusieurs années.

Les personnes qui ont été sanctionnées par une annulation de leur permis doivent repasser les épreuves de conduite et de code. Si elles contractent une nouvelle assurance auto, elles figurent aussi dans la catégorie des jeunes conducteurs. Ces derniers sont considérés comme  inexpérimentés et présentent une forte probabilité de causer plus souvent des accidents de la route. 

La location de voiture pour un jeune conducteur

Il est tout à fait possible de louer une voiture pour un jeune conducteur. Mais il faut qu’il ait 21 ans révolus, possède un permis de conduire de plus de 1 an et contracte une assurance jeune conducteur. Cependant, pour les véhicules des catégories E, 5 et 6, l’âge minimum requis pour pouvoir les louer est de 25 ans révolus avec un permis de conduire qui date de plus de 5 ans. Par ailleurs, un conducteur âgé entre 21 à 25 ans doit payer des frais de jeune conducteur lorsqu’il loue une voiture. Calculés par jour de location, ces frais sont payables avant la remise des clés par le loueur de voitures. Souvent, le loueur exige une caution afin de couvrir les éventuels dommages. 

L’assurance jeune conducteur en général

En cas de location d’une voiture, la contraction d’une assurance jeune conducteur est obligatoire. Du fait de l’inexpérience au volant du jeune conducteur, des surprimes sont appliquées par les compagnies d’assurance, telles stipulées par l’article A.335-9-1 du Code des assureurs. Généralement, elles sont de 100 % du tarif de base pour la première année, puis de 50 % pour la 2e année, 25 % pour la 3e année et supprimés à partir de la 4e année.

Plan du site